...

" L 'été perdait ses couleurs sous les chutes des feuilles de l'automne
Moi, j'emmitouflais mon coeur dans ma vie de bohème monotone
Je n'étais qu'un courant d'air entrant dans chaque maison
Je soufflais dans l'hiver pour réchauffer mes chansons
Mais Paris n'est jamais plus égoïste que lorsque le temps se ternit
Et que tous les citadins s'attristent de reprendre le cours de leur vie
Le printemps était loin mais chantait dans ma tête
Ses odeurs de foin
Ses lendemains de fête...

 

P1120854-2



J'accrochais mon sourire
A toutes ces merveilles
Que l'on garde en souvenir
Dans sa tête, en bouteille
Je déversais mon âme
Pour qu'on boive mes histoires
Mes vécus de macadam
Mes joies et mes déboires
Mais Paris n'a plus soif
Lorsqu'il pleut des torrents
Et personne ne s'esclaffe
Plongé dans ses tourments

P1120845-2


Le printemps était loin
Mais chantait dans ma tête
Ses odeurs de foin
Ses lendemains de fête...

 

P1120860-2

 

Tout repousse un jour
Même les plus faibles fleurs
Les neiges fondent toujours
Avec un peu de chaleur

 

P1120846-2

 

Et les couleurs réapparaissent
Sur le visage des passants
Même les sourires renaissent
A la saison du printemps! "





 

Collab_SpiceAutumn_part4 (9)

Une écharpe aux couleurs du printemps
Pour affronter l'automne...

Echarpe en kit Scarlett et Marguerite achetée mercredi à C.S.F.
Et offerte jeudi...

Collab_SpiceAutumn_part4 (9)

 

 

 

 

 

" L 'été perdait ses couleurs sous les chutes des feuilles de l'automne
Moi, j'emmitouflais mon coeur dans ma vie de bohème monotone

 

 

Chanson: " Bohême d'automne " de Mr Melon